Doté·e d’un bagage d’au moins une année d’expérience, il vous est possible de vous présenter aux épreuves en question. La démarche se réalise en trois temps :

Première étape : le livret 1

Ce livret qui porte l’appellation de livret de recevabilité est votre carte de visite. Vous vous y présentez et vous y décrivez les missions que vous avez effectuées et les compétences que vous avez acquises, en lien direct avec le diplôme d’État (EJE) et le référentiel d’activités : établir une relation, élaborer et mettre en œuvre le projet éducatif en direction du jeune enfant et en coopération avec les parents ; concevoir et conduire l’action éducative au sein d’une équipe pluri-professionnelle. Il faut y joindre vos attestations d’employeurs et vos fiches de paie.

Dans un délai de deux mois le Préfet de votre région statuera sur la recevabilité de votre livret. Son refus pourrait être motivé par la constatation d’une insuffisance en termes d’heures effectuées, ou par votre expérience jugée trop éloignée des exigences du référentiel professionnel. A l’inverse, une réponse positive vous ouvrira les portes de la phase suivante.

Deuxième étape : le livret 2

Vous recevrez alors le livret d’évaluation des acquis. Il vous faudra y relater en détails votre expérience de terrain toujours en relation avec le référentiel. Suivez scrupuleusement les consignes indiquées sur la notice d’accompagnement qui vous explique comment bien rédiger ce livret.

Le fait de détenir un titre ou un diplôme du travail social permet d’office la validation de certains domaines de compétences du tableau I. Ceux-ci ne devront ainsi pas être intégrés à la rédaction du livret, ni ne feront l’objet d’interrogations lors de l’oral de la troisième phase. A ce stade, il vous est possible de demander à bénéficier d’un accompagnement par un formateur qui vous donnera les ficelles pour passer cette étape avec succès.

Troisième étape : le jury

Le jury sera composé de trois professionnels qui sont un éducateur de jeunes enfants, un formateur EJE et un travailleur social. S’appuyant sur votre livret 2, le jury procédera à votre entretien à l’oral. Puis il statuera sur la validation de la totalité ou d’une partie du diplôme.

Dans l’hypothèse d’une validation partielle, vous disposerez d’un délai de 5 années pour vous représenter aux sessions suivantes de VAE EJE. Vous aurez quand même la possibilité d’intégrer un centre de formation VAE agréé sans devoir passer les phases d’admissibilité.

Avant de franchir le premier pas, assurez-vous de bien connaître les contraintes psychologiques du métier d’EJE pour lequel vous vous investissez ; certains candidats s’en apercevant bien trop tardivement : il n’est en effet pas toujours facile de supporter moralement la détresse et la misère vécues par certains enfants et leur famille.